2020-06-23

Suivre les canaux crée un délassement certain… l’esprit vagabonde facilement quand les berges succèdent aux berges, les écluses aux écluses…
Ça c’est la théorie car il y a toujours des petits impondérables qui émaillent le trajet.

Comme par exemple le restaurant « La P’tite Fringale », premier restaurant que je trouve sur les berges du canal depuis que je l’ai emprunté à Reims.
Donc heureuse surprise !

La P’tite Fringale à St Maurice-sur-Vingeanne

Franchement, arriver à 11H55 devant ce petit restaurant, au bord du canal, c’était un vrai miracle.
Les menus affichés à l’extérieur semblaient bien appétissants et j’avais déjà rangé mon vélo quand j’ai vu le chevalet posé devant l’entrée qui précisait que le restaurant était fermé jusqu’à ce soir mardi à 19H et qu’en plus il était formellement interdit d’utiliser la terrasse pour un picnic, l’établissement étant placé sous surveillance vidéo…
Dépit…

Dans la même veine (ou déveine), l’arrivée à Langres qui se termine bien évidemment par le magnifique tunnel qui permet au canal de passer sous les collines des sources de la Marne… En attendant il y avait quelques traces de vélo que j’ai eu l’imprudence de suivre pour arriver sur une belle porte qui ferme, fermement, le dit tunnel.
Je venais de faire un kilomètre en poussant mon vélo dans les ornières de boue avec orties à foison pour stimuler la circulation sanguines de mes mollets.

Pourtant certains tunnels sont ouverts aux cyclistes comme celui « d’entre deux routes » à l’entrée de Chaumont

L’arrivée au camping du Liez a été une réelle délivrance, surtout qu’elle se termine par une côte à 9% (je ne comprends pas pourquoi tous les campings sont EN HAUT de la PLUS HAUTE colline de la région : Chaumont, Annecy (n’est-ce pas Cyriel ?)… pour n’en citer que deux autres.
Ceci étant le camping était doté d’une vue magnifique sur le lac…

Après une bonne nuit de repos et un départ de bonne humeur, c’est le jeu de piste pour rejoindre l’autre extrémité du tunnel de Langres.
Nous sommes ici sur le plateau où la Marne prend sa (ou ses) source(s) : ça monte, ça descend, ça grimpe, ça dégringole

C’est bien les montées mais il faut parfois pousser le vélo comme dans cette petite combe…

Mais les efforts sont toujours récompensés et j’arrive enfin juste à la sortie du tunnel

Le débouché du tunnel en direction du Sud
Ce tunnel marque la ligne de partage des eaux, la limite en le Nord et le Sud de la France… à partir de maintenant je vais suivre des cours d’eau qui descendent !
L’entrée Sud (ou la sortie Sud) du tunnel

L’écluse d’Heuilley-Cotton marque le passage dans le régime avalant du canal

Mais ici comme ailleurs on se bat contre les algues (vous admirerez la tenue très “ville“ de l’employée VNF qui ramasse les algues avec son collègue qui, lui, porte une tenue plus adaptée :

Ramassage des algues à Heuilley-Cotton

La fin de la journée s’écoule tranquillement pour atteindre Auxonne après 116 km (dont 19 kilomètres de “rab“ grâce aux créateurs de la Voie Bleue qui ont créé un parcours de ouf avant l’arrivée à Auxonne::

Ne par chercher à comprendre pourquoi on ne va pas en ligne droite de Lamarche-sur-Saône à Auxonne… surtout que le détour n’a aucun intérêt.

Maintenant un peu de repos !

5 réflexions sur « 2020-06-23 »

  1. Merci Stephane, quel plaisir de te lire au petit matin (pour moi) alors que tu pédales sans doute depuis des heures . Belle journée à toi, que de la descente, du macadam et sans tunnel stp. Je t’embrasse

    J'aime

  2. L’aventure, c’est l’aventure…A Auxonne, as-tu visité le petit musée dédié aux souvenirs du séjour du jeune Bonaparte, officier d’artillerie? L’uniforme qui est présenté témoigne de sa petite taille….Mais quand je l’ai visité, il y a des années, ce petit musée était dans un piteux état…J’espère qu’il a été retauré….

    J'aime

    1. Joël m’a aussi parlé de Bonaparte, mais était-ce pour sa garnison à Auxonne où aurait officié aussi à Valence…? Je ne sais plus ! Si Joël lit ces lignes il me rafraîchira la mémoire 🙄

      J'aime

  3. Alors Stephane, toujours le bon coup de pedale? On est arrivés hier soir à Vallouise. Tu peux passer, tu prends la route Napoléon, c’est tout plat… tu dois être au sud de Lyon? Courage, on est avec toi. F et G

    Envoyé de mon iPhone

    >

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s