2022-06-07 Prioziersk – Jastar

Ce matin la route m’appartient 😊. Dans ma tĂȘte je suis parti pour doubler l’étape et refaire 140 km đŸ˜”â€đŸ’«.

C’est sans compter avec le vent et, certainement avec la fatigue de la veille


Je fais des pauses rĂ©guliĂšres, j’en profite pour photographier le Balkhash qui a une couleur incroyable (les photos n’arrivent pas Ă  restituer ce vert Ă©meraude qui a des reflets cuivrĂ©s)

Des oiseaux nichent dans des rochers au bord de la route. Ils ressemblent aux « moula-moula » d’EssendilĂšne (chers Ă  mon ami Alain qui les photographiait sous toutes les coutures) :

Les moula-moula (continuons a leur donner ce nom) en profitent, eux, pour baptiser ma selle


J’arrive au cafĂ© de Kashkanteniz oĂč je m’installe pour un thĂ© et pour terminer l’article de la journĂ©e du 6 Juin. Je fais durer le plaisir car j’apprĂ©cie ce moment de repos.

Il faut ajouter 20 km a ce trajet, le GPS Garmin ayant eu la bonne idée de freezer au m

Je poursuis par une assiette de poisson du lac. C’est bon et plein d’arĂȘtes 😳 mais j’essaie de faire le tri comme le font mes voisins.

Je repars lestĂ© d’une bouteille d’ice tea.

Il commence Ă  faire chaud đŸ„”. Je multiplie les pauses-photos, prĂ©texte Ă  me reposer quelques minutes :

C’est peut-ĂȘtre cette photo qui donne la meilleure idĂ©e de la couleur de ce lac.

J’arrive enfin au cafĂ© que j’avais envisagĂ© comme halte. Il doit ĂȘtre 13:30 mais je pense que pour aujourd’hui c’est suffisant.

Le cafĂ© est sympa. La patronne me dit que je peux planter ma tante n’importe oĂč.

Elle partage sa connexion internet et je me dis que ça va ĂȘtre pratique pour Ă©crire mon article de blog ce soir.

Sur ces entrefaites son mari arrive. Il refuse que je paie car je suis un touriste français en vélo.

Un autre client (à mon avis bien éméché) me donne un billet de 1.000 tenge « pour mon voyage ».

Le patron me demande pourquoi je ne vais pas planter ma tente au bord du lac
? Il y a une belle plage à 2 km


Soit il n’a pas envie de me voir planter ma tente prĂšs du cafĂ©, soit c’est un conseil d’ami.

J’opte pour la deuxiĂšme hypothĂšse et je reprends mon vĂ©lo, direction « le bord de la mer » (c’est comme ça qu’ils appellent le lac)

Effectivement c’est beau, sauvage et beaucoup plus tranquille que le cafĂ© au bord de la route et proche de la voie ferrĂ©e.

Ici c’est la nature..,

Le lac est juste à cÎté

J’installe ma tente :

Et je vais me baigner 😎. L’eau du lac est dĂ©licieusement chaude
 au moins 24/25°

La plage est bien sûr déserte :

Vers 19h je retourne au cafĂ© pour un dĂźner couleur local (bortch), Ă©gayĂ© par la prĂ©sence de deux nids d’hirondelles dans le cafĂ©. C’est un va et vient incessant des parents qui viennent nourrir les petits

Comme vous pouvez l’imaginer les portes du cafĂ© sont ouvertes en permanence pour permettre aux oiseaux d’entrer et sortir Ă  leur guise !

Maintenant il va ĂȘtre l’heure de retourner sous la tente et d’affronter les moustiques du Balkhash.

Je vous promets une derniùre photo du coucher de soleil avant de publier cet article 😎

À demain matin đŸ€—

Le soleil couchĂ© j’en fais autant dans ma petite tente â›ș

Ce matin pendant que je replie ma tente, un troupeau de chevaux vient s’abreuver au bord du lac : c’est un spectacle magnifique

Au cafĂ©, un petit thĂ© et un biscuit. Un selfy avec la patronne qui me souhaite « Que Dieu vous bĂ©nisse, vivez longtemps jusqu’Ă  100 ans »

Allez hop ! Sur ces bonnes paroles c’est reparti đŸ€©

6 rĂ©flexions sur « 2022-06-07 Prioziersk – Jastar »

  1. Coucou Stephane
    Merci pour ce rendez vous quotidien plein d’inattendus , de nature et de beautĂ©. Tu vois, j’essaye de faire une jolie phrase comme tout ton rĂ©cit en est truffĂ© (es?)…Sylvain Tesson va se rĂ©galer en te lisant…bientĂŽt la Grande Librairie pour toi aussi. Patrick

    Aimé par 1 personne

    1. En attendant la Grande Librairie c’est 
 la grande route ! La route M-36 est en passe d’ĂȘtre doublĂ©e partout : entre gĂ©omĂštres, dameuses (?), compacteurs, machines Ă  enrobĂ©s, pelleteuses, niveleuses, camions bennes j’ai droit Ă  tous les corps de mĂ©tiers. Et surtout j’ai souvent une voie terminĂ©e mais encore fermĂ©e Ă  la circulation, pour moi tout seul đŸ€—

      J’aime

  2. Merci Stephane de nous faire vivre toutes tes aventures. C’est passionnant. Tu m’impressionne. Je vais me dĂ©sabonner Ă  Netflix . Bonne Continuation. Alain

    J’aime

    1. C’est gentil Alain mais garde ton abonnement Ă  Netflix j’ai achetĂ© des actions et je ne voudrais pas que tu fasses baisser le cours
 Non bien sĂ»r je plaisante mais mes petites aventures ne sont quand mĂȘme pas Ă  la hauteur de toutes ces saisons qui, pour chaque sĂ©rie, se succĂšdent avec frĂ©nĂ©sie đŸ€Ł

      J’aime

  3. Hello Papa,
    Ça fait plaisir de te voir bivouaquer en pleine nature ! Avec la baignade sur ta plage privĂ©e, c’est vraiment royal !
    Vu le dĂ©calage horaire, tu dois ĂȘtre le 9 Juin, donc on peut te souhaiter un bon anniversaire ! Profite-bien de cette journĂ©e d’aventure !
    On t’embrasse
    Ben

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

%d blogueurs aiment cette page :